Un « chien virtuel » pour guider les aveugles

chien virtuel guide aveugle mit robot

Place au « chien virtuel » ! Un nouveau système de navigation pour aveugle a été présenté cette semaine par une équipe de chercheurs américains.

Un environnement bondé, un environnement sonore pas toujours clair et des dangers à chaque instant : le déplacement urbain est un calvaire pour les malvoyants.

Heureusement, nous l’avions vu dans un précédent article avec le wayfindr que des innovations arrivent peu à peu pour corriger ce problème. En tout cas, des chercheurs travaillent activement dessus. Pour preuve, en début de semaine, une équipe du prestigieux MIT (Massachussets Institute of Technology) a dévoilé un système de navigation pour aveugles et malvoyants.

Le système

Les composants principaux sont :
– une caméra 3D : qui analyse l’environnement
– une puce électronique : qui analyse et retranscrit l’information
– une interface Braille : pour permettre au malvoyant de s’approprier l’information

Ce système de navigation est présenté comme un « chien virtuel » possède une caméra 3D qui communique avec une puce électronique. La puce électronique a pour but d’analyser l’information et de la retranscrire vers une interface en Braille.
Cette interface composée de cinq colonnes ayant chacune quatre billes. Celles-ci se matérialisent en fonction de l’environnement présent à proximité de la personne.

«Par exemple, s’il n’y a rien en face de la personne, les tiges ne vont pas bouger» – Dongsuk Jeon

Dongsuk Jeon est le principal auteur de l’article scientifique présenté cette semaine à la Conférence internationale des circuits statiques à San Francisco.

«Si un obstacle apparaît au loin, seule la tige du haut va réagir. Quand l’obstacle se rapproche, les tiges s’activent au fur et à mesure, vers le bas»

Algorithmes et Intelligence artificielle

En soit, les technologies utilisées ne sont pas révolutionnaires car des recherches existaient déjà sur le sujet. Mais ce est intéressant, c’est la miniaturisation de l’objet. Des systèmes similaires encombrants existaient mais de part leur taille, leur besoin important en énergie, ils ne permettaient pas un usage aussi intéressant.

Les algorithmes simplifiés ont permis d’insérer une simple puce dans ce « chien-virtuel ». Le système tient maintenant dans un boîtier à lunette qui peut être tenu autour du cou. Cependant, le produit n’existe pas encore, ça reste un concept sur un papier mais selon Dangsuk Jeon :

«Si le financement suit, le produit pourrait être commercialisé d’ici quelques années»

En attendant que ce système débarque, le traditionnel biologique chien guide d’aveugle reste une valeur sûr et apportera surement plus d’affection et de compagnie à son maître.

Commentaires

comments